La manchette de Ouellet
(Daniel Ouellet) gretzkyking@hotmail.com

mardi 15 mars 2016

Les Rebelles en demi-finale

Mardi 15 mars 2016 - Les Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy ont réussi à éliminer le Boomerang du Cégep André-Laurendeau en deux rencontres expéditives dans cette série quart de finale 2 de 3.

Lors de la première joute au Colisée Cardin vendredi soir dernier, les locaux l'ont emporté par le pointage de 4 à 3.

Les gardiens partants lors de ce premier duel furent Gabriel Couture pour les Bleus et François-David Chouinard pour le Boomerang.

Au départ, les deux formations ne se donnent aucune marge de manœuvre en effectuant une belle couverture d'homme à homme.

Cependant, le Boomerang parviendra à prendre les devants lors d’une situation à 4 contre 4 à mi-chemin de cette première période.

Le cerbère Gabriel Couture fera le premier arrêt d'une belle extension des jambières, mais Alexandre Desgagnés reprendra son propre retour pour faire mouche.

Des assistances seront portées à la fiche de Michael Marleau et Xavier Bissonnette.

Les Sorelois tarderont à se mettre en marche devant un Boomerang qui refermera leur défensive de belle façon.

Finalement, avec 6:36 à faire à ce premier vingt, Mathieu St-Pierre enfilera l'aiguille avec un tir près du filet que Chouinard ne sera pas en mesure de maîtriser adéquatement.

Les assistances seront décernées à Pierre-Luc Veillette et Benjamin Hudon.

Les Rebelles accentueront la cadence par la suite sans toutefois venir à bout de Chouinard avant la fin de ce premier engagement.

Dès le début du deuxième tiers temps, les Rebelles se verront offrir une supériorité numérique malgré des passes précises et des tirs à bout portant, ils ne sauront en tirer profit.

Sorel-Tracy accentuera leur momentum par leur belle vitesse d'exécution et cela permettra à Pierre-Luc Veillette, qui sera nommé la première étoile de la rencontre au terme de celle-ci, de battre le cerbère adverse d'un tir de l’enclave. Les aides iront à Gabriel Morin et Mathieu St-Pierre.

Alexandre Dandenault, l'entraîneur du Boomerang, demanda alors un temps d'arrêt qui portera ses fruits.

Francis Gervais à 14 :16 fera bouger les cordages pour le Boomerang de Lantagne et Bégin.
Avec 5:44 à faire à la période, lors d'un jeu de puissance, Samuel Bégin ne ratera pareil occasion en y allant d'un tir anodin que Gabriel Couture aimerait sûrement revoir.

Les assistances seront décernées à Alexandre Desgagnés et Félix Beauchemin-Brassard.

Toutefois, avec 1:32 à faire à la période, Pierre-Luc Veillette fera scintiller la lumière rouge pour une deuxième fois dans le match, aidé de Jean-Michel Caron et Mathieu St-Pierre lui qui a connu un fort match, pour conclure la deuxième période avec un pointage de 3 à 3, laissant présager une belle fin de rencontre.

Au troisième tiers, Gabriel Morin y ira de l’un des plus beaux buts de l'année chez les Sorelois avec une 1 :05 de joué d’un tir haut, précis et puissant de l'enclave Pierre-Luc Veillette, qui d’autre, s'en fera le complice.

Par la suite, les Rebelles iront d'une pression constante en échec avant ce qui aura pour effet que le Cégep André-Laurendeau prendra des pénalités à répétition.

Les Sorelois ne sauront capitaliser sur ces avantages numériques, mais se sauveront avec la première victoire de cette série quart de finale.



Lors du deuxième affrontement au domicile hostile du Boomerang , les Rebelles l'emporteront par la marque de 3 à 1 devant des adversaires abasourdis pour ainsi mettre un terme à cette
série avec un balayage en deux rencontres.

Au premier engagement, les Rebelles se feront prendre à contre-pied et offriront une supériorité numérique à 5 contre 3 pour une durée de 1:30 au Boomerang. Les joueurs d’Éric Messier parviendront à s’en tirer ce qui semblera leur donner le momentum par la suite.

Profitant d’un jeu de puissance à mi-chemin de la période, les Sorelois ouvriront la marque par l’entremise d’Antoine Desmeules à l’aide d'un tir foudroyant de la ligne bleue sur des assistances de Pierre-Luc Veillette et Mathieu St-Pierre dans ce qui sera le seul filet de ce premier tiers temps.

Par la suite, le Boomerang essaiera tant bien que mal d'établir une attaque convaincante, mais sans succès.

À la fin de la période, l'officiel décernera une pénalité au Cégep André-Laurendeau ce qui
provoquera l'ire de l'entraîneur Alexandre Dandenault.

Les Bleus ne sauront en tirer profit et le premier tiers temps se conclura ainsi.

En deuxième période, les Sorelois patineront plus fluidement que leurs adversaires avec une meilleure vitesse d'exécution sans toutefois réussir à battre le cerbère du Boomerang, François-David Chouinard.

Aucune équipe ne parviendra à s’inscrire au pointage durant ce deuxième vingt.
Au troisième engagement, avec seulement 36 secondes d’écouler à celui-ci lors d’une situation d’avantage numérique, sur une longue passe transversale d'Antoine Desmeules, Nicolas St-Onge fera mouche d'un tir de l'enclave pour donner une avance de 2-0 aux Rebelles. Une aide sera également portée à la fiche de Gabriel Morin sur ce filet des Sorelois.

Avec 8:49 à faire au match, le Boomerang parvint finalement à s'inscrire au tableau sur une belle pièce de jeu de Guillaume Labelle, mais au final, il sera trop peu trop tard pour le Cégep André-Laurendeau.

Le Boomerang retirera son gardien avec plus de deux minutes à faire à la période, mais Antoine Leblanc en profitera pour mettre le dernier clou dans le cercueil de l’équipe adverse en tirant dans une cage abandonnée pour permettre aux Rebelles de passer en demi-finale.

Cette série débutera au Colisée Cardin l’équipe et le jour reste à déterminer.

https://youtu.be/Tg_xYfoLHCs

https://youtu.be/Gx2N6yP3ocI

https://youtu.be/fEFIJFS0lYw

 

Bookmark and Share

PUBLICITÉ

Le SorelTracy Magazine
une filiale des Productions Kapricom
Tous droits réservés
© 2000-2016